Week-end à la campagne à Pyin Oo Lwin

Pour notre premier week-end en Birmanie, nous nous offrons deux jours de calme à Pyin Oo Lwin, à deux heures de route au nord de Mandalay. Nous nous y rendons en taxi partagé pour 7 000 kyats chacun, soit 5 €/pers (seulement 5000 au retour… à croire qu’ils voulaient vraiment nous voir partir !).

Située à 1000 m d’altitude, Pyin Oo Lwin a été fondée par les Britanniques qui en avaient fait leur cité de villégiature pour jouir d’un peu de frais pendant les périodes de grosse chaleur à Mandalay. Aujourd’hui encore, avec l’expansion de Mandalay, elle reste une destination de loisirs très prisée des Birmans. Dans une atmosphère très surannée, Pyin Oo Lwin conserve encore son charme so bristish et un cadre propice à la détente.

Pour preuve, l’hôtel où nous avons pris nos quartiers est établi sur un vaste domaine superbement entretenu avec de grandes bâtisses à l’ancienne. Certes, les maisons sont très belles, mais il y fait très froid !!! Obligés de mettre le chauffage après une journée à 25°C…

Ce style de bâtiments de l’époque coloniale se retrouve un peu partout dans la ville, tel un décor d’Autant en emporte le vent. Dommage que la plupart semblent laissées à l’abandon…

La principale attraction de Pyin Oo Lwin est son célèbre jardin botanique, The National Kandawgyi Gardens (5 $ l’entrée pour les étrangers). Après avoir profité d’un peu de repos le premier jour, nous décidons d’aller le visiter le lendemain de notre arrivée. Tant bien que mal, nous y parvenons en milieu de matinée avec nos vélos gentiment prêtés par notre hôtel (Amélie sur un BMX, ça vaut le coup d’œil !). Nous nous promenons dans cet immense parc presque seuls au début, mais très vite il se remplit de familles birmanes en congés, très apprêtées et toutes avec l’appareil photos en mains. Alors l’attraction permute : ce ne sont plus le lac ou les jolis massifs en fleurs, mais nous qui sommes pris pour cible des paparazzis ! Nous nous prêtons au jeu avec plaisir et prenons la pose avec chacun.

Pour une escapade de deux jours au calme, loin des circuits touristiques habituels, Pyin Oo Lwin a été pour nous une destination parfaite ! Le temps d’un week-end, nous avons vraiment eu le sentiment de partager un moment de détente en commun avec les Birmans.