Dérive entre Siem Reap et Battambang

Tous les échos sont formels : le trajet en bateau de Siem Reap à Battambang est l’un des plus beaux et pittoresques du pays. Ni une ni deux, nous achetons nos billets et nous nous préparons à découvrir le Cambodge au fil de l’eau.

Nous étions loin de nous douter du véritable voyage qui nous attendait ! Le pick-up à l’hôtel est en soi une aventure. Une femme en scooter vient nous récupérer à tour de rôle avec nos sacs pour nous mener à l’office du tourisme où nous prendrons le bus. En période de saison sèche, une petite heure de voiture est à prévoir jusqu’à l’embarcadère. Nous attendons patiemment avec notre trentaine de compagnons d’armes. Lorsqu’un minivan se gare devant nous pour nous y conduire, Julien se presse à l’intérieur pour une place assise. Amélie, encore naïve, est persuadée qu’un second minivan ne tardera pas à arriver pour embarquer tout le monde. Mais c’est sans compter le génie cambodgien, qui réussit à faire entrer plus de trente personnes dans un véhicule destiné à n’en accueillir qu’une quinzaine… Il suffit tout simplement de faire tenir trois personnes sur deux places, d’en installer quelques-une au milieu et hop ! l’affaire est faite ! On peut se mettre en route ! Dans ces conditions plus que serrées, le trajet de 50 min nous paraît une éternité…

Délivrance lorsque nous nous asseyons tous à notre aise sur les planches en bois du bateau ! Nous filons à toute vitesse sur le fleuve, bienheureux. Nous traversons de magnifiques villages flottants, admirons les maisons et les églises maintenues à la surface par des fagots de bambou, croisons des gens en grande tenue pour un mariage, observons les marchandes de fruits et légumes sur leur barque chargée de provisions, guettons la levée des filets de pêche, saluons les enfants. Les nénuphars pullulent autour de nous, des oiseaux bigarrés nous survolent. Pendant quatre ou cinq heures, la traversée continue ainsi, superbe.

Vers la mi-journée, nous nous arrêtons au cœur d’un village construit sur les rives pour une brève pause déjeuner puis reprenons notre balade le long du fleuve… enfin, nous ne la reprenons que brièvement… Car après s’être une première fois échoué et avoir joué du moteur pour nous en sortir, notre batelier convoque tous les hommes et les somme de se mettre à l’eau pour remettre le bateau à flots. Julien joue des biscoteaux (ignorant l’eau boueuse et tâchant de ne pas penser aux crocodiles aperçus un peu plus tôt dans des enclos). L’effort collectif paye, nous sommes de nouveau prêts à voguer, les filles applaudissent. Sauf que la farce se reproduit une fois, deux fois… (les filles n’applaudissent plus du tout)… jusqu’à ce que notre navire stoppe net, totalement ensablé ! Tout sourire, notre capitaine se retourne et nous annonce d’un air innocent qu’il va nous falloir descendre et avancer à pied sur le bas-côté, le temps que le bateau délesté passe cette portion du fleuve particulièrement à sec. Nous nous regardons tous, incrédules. Pourtant, quelques minutes plus tard, nous voilà jupes ou pantalons retroussés pour sauter dans les 30 cm d’eau qui entourent le bateau et remonter sur la berge, les mollets enfoncés dans la vase (Amélie adore ! cf. son sourire contrit sur la photo). Nous voyons le bateau paisiblement nous dépasser pendant que nous marchons tous le long de l’eau… La scène est surréaliste.

Quand, enfin, nous remontons à bord, nous nous croyons définitivement tirés d’affaire et presque arrivés à destination. Or, il faudra encore quatre bonnes heures avant que nous touchions au but, quasi sans accrocs. Quatre bonnes heures qui seront une belle occasion de voir le soleil se coucher sur le fleuve, mais surtout de le longer alors que les familles y font leur toilette du soir et que les groupes d’enfants s’y baignent. Les coucous, les bisous volants, les rires et les cris après les vagues laissées dans notre sillage ponctuent très agréablement cette fin de trajet.

Le voyage aura été laborieux. Il restera splendide et légendaire.

Informations pratiques

Informations pratiques

Prix du ticket : 21$/pers.

77 Km de parcours.

Prévoir la journée…;-)